Théâtre Sortie de secours

 

rss

 
 

18 au 20 octobre 2017 – théâtre Escaouette, Moncton, NB

13 au 31 mars 2018 – Théâtre Périscope relocalisé à La Caserne Dalhousie – 103 Rue Dalhousie, Québec, QC

Pour de plus amples informations sur la relocalisation du Périscope ainsi que pour acheter vos billets à 23$ en prévente nous vous invitons à suivre ce LIEN.

La pièce
L’incroyable légèreté est le dernier volet d’un triptyque dont les deux premières pièces ont été Les trois exils de Christian E. et Le long voyage de Pierre-Guy B., (toutes deux présentées au Périscope), cette création est le point culminant de plusieurs années d’explorations.
 
La fusion des trames
Dans Le long voyage de Pierre-Guy, B,. Christian E., peu à peu, traçait, par couches successives, le portrait de son ami Pierre-Guy B.; il finissait ensuite par lui passer totalement le flambeau.

Dans ce dernier opus, c’est plutôt à travers le présent de notre nouveau personnage, Luc L., que nous entrerons à nouveau en contact avec les deux précédents personnages du triptyque, mais sous un autre angle. Cette rencontre au présent nous permettra aussi de nous plonger dans le passé, aux origines de cette rencontre entre les trois artistes, dans l’espace et dans le temps.

Les trois gars du Nord
Luc LeBlanc, Pierre Guy Blanchard et Christian Essiambre sont trois gars du Nord, nés à quelques kilomètres les uns des autres. Tout de même assez exceptionnel, comme hasard de la vie… Trois artistes si connus, consacrés, et dont la carrière est si prolifique… Ils sont nés en 1970, 1980 et 1982, respectivement. Douze années, donc, entre le plus vieux,  Luc LeBlanc, et le plus jeune, Christian Essiambre, tous deux de McKendrick. Pierre-Guy Blanchard, de Charlo, est entre les deux.

Ils ont tous les trois fréquenté les mêmes écoles et les mêmes arénas, étudié à l’Université de Moncton puis travaillé au Pays de la Sagouine. Ils excellent dans leur art, se respectent profondément, mais présentent trois « énergies », trois profils psychologiques entièrement différents.

Ces « trois gars » ont en commun de ne pouvoir s’investir à moitié, que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle. Pour reprendre l’expression anglaise du jeu de poker, ils sont tous trois du type « all in », avec ce que cela implique de positif et de périlleux.

Leurs racines géographiques communes ont fait en sorte qu’ils ont connu, chacun à leur époque, un univers relationnel riche et unique, tant en société que familialement. Ce qui frappe, aussi, en les entendant raconter leurs histoires de jeunesse, c’est la rudesse de leur environnement social, qui ne semblait pas donner dans la dentelle : batailles sanglantes, exploits dangereux, bravades,  violence, alcool, confrontations… Leur Bronx à eux, quoi.   La jungle, dont ils se sont tirés indemnes.

Les traces du passé à explorer
Indemnes? Vraiment? Voilà ce qui, vu de l’extérieur, pique la curiosité. Comment se sortir indemne de ce contexte où toute fragilité exposée semblait considérée comme une faiblesse, était socialement réprimée, et dans la violence. Élevés à la dure dans un univers âpre et impitoyable, nos trois héros ont déployé force talents artistiques pour survivre et poursuivre leur chemin… Que reste-t-il aujourd’hui de tout cela? De ce milieu dans lequel ils ont grandi?
D’emblée, je vous révèlerai ici une chose délicate, que les trois hommes ont accepté d’assumer et d’exposer au grand jour : les trois gars du Nord sont, à toutes fins pratiques, si l’on s’en tient aux définitions médicales, « trois alcooliques fonctionnels ». Chacun d’entre eux le sait. Chacun se soigne. Et chacun connaît ses excès et ses limites. Voilà l’un des sujets si délicats que nous voudrons aborder dans l’écriture de la pièce.

L’équipe

Texte : Philippe Soldevila, Luc Leblanc, Christian Essiambre et Pierre Guy Blanchard
Mise en scène et direction de la création : Philippe Soldevila
Distribution : Luc Leblanc, Christian Essiambre et Pierre Guy Blanchard
Musique: Pierre Guy Blanchard
Éclairages : Marc Paulin
Assistance à la création : Emile Beauchemin
Collaboration artistique: Christian Fontaine
Direction de production: Emile Beauchemin
Direction de tournée et régie : François Leclerc
Direction artistique : Philippe Soldevila et Marcia Babineau
Coproduction : Théâtre Sortie de Secours et théâtre l’Escaouette

Banniere_SAIC_Logo   Calq_cyan logo_new-nouveau-brunswick-canada

logo_ville_qc_couleur copie   ville_de_moncton

Logo.PatrimoineCanada   CAC_Logo_FR_nb